LES ASSOCIATIONS DE LA  CAVAM AQUITAINE A L'ECOLE

Le 26 février dernier les associations de la Cavam Aquitaine se sont retrouvées à Bordeaux pour une formation sur les nouvelles procédures relatives au traitement des dossiers de maladies professionnelles.

La réforme de la justice dite de modernisation et soi-disant  de simplification, est passée par là. Elle entraîne des modifications en profondeur, en deux étapes :

  • Une étape  organisationnelle, déjà bien en place (entre autres) regroupement des tribunaux (TAS et TGI) au sein d’un pôle social lui même inséré au sein des TGI
  • Une étape applicable au 1er  décembre 2019, complétée avec la prise en compte de nouveaux décrets au 1 er janvier 2020
  • Bref « du tout neuf » pour les associations pour la préparation des dossiers de réparation en matière de : délais d’instruction, dates de prescription, délais de traitement des demandes de reconnaissance par les caisses des régimes  de couvertures, ou encore des procédés des recours en cas de contestations . Ils étaient 24 autour de la table : les CERADER 24 (Bergerac) - 47 (Fumel)  et 87 (Limoges) – du Collectif DES AMIANTES de Mimizan et d’ALLO AMIANTE chargée de l’organisation. La formation étant assurée par G. Arnaudeau.
                              UNE JOURNEE BIEN REMPLIE . . .         
 
                                   tout le monde est studieux                                      un peu de réconfort avant la reprise des cours

PREVENTION CAVAM AQUITAINE
 
La commission de la CAVAM Aquitaine s’est réunie le 30 Octobre dernier.
- L’actualité qui prime alors c’est LUBRIZOL à Rouen. Et de LUBRIZOL à BOUCHILLOU il y a une similitude dangereuse montrant les carences des entreprises et de l’état (non-lieu du procureur à BERGERAC). Ils sacrifient la vie sur l’autel des profits !
 
Si nous avions été écoutés, le problème de l’amiante ne serait pas venu s’ajouter aux autres problèmes environnementaux graves subis par les gens.
 
Avec la CAVAM nous aurons l’aide d’un référent du cabinet d’avocats pour aider les associations sur ces questions.
 
Mais SILENCE amiante dans les médias, il ne faut pas réveiller les consciences….
 
- Le Plan Régional de Prévention des déchets  a été soumis à enquête publique et chaque association  est intervenue pour apporter et écrire ses remarques en mairies en plus de celles adressées par notre commission au conseil régional.
 
- Enfin le projet de pilote de destruction avance:
L’étude sera  présentée aux techniciens, aux élus et décideurs courant Décembre.   
Il faut rappeler que dans  ce procédé  les déchets sont revalorisés. C’est une alternative à l’enfouissement  qui ne fait que cacher le poison et menace l’avenir !
 
que fait on des déchets ?



REUNION DE RENTREE LE 11SEPTEMBRE 2019

rapport d'introduction

http://cerader24.wifeo.com/documents/11-09-19-introduction-cavam-a-.pdf





réunion de rentrée le 20 septembre 2018


                                                                                                     
               
AMIANTE (et autres cancérogènes) : ERADICATION – REPARATION
Deux combats à mener de front avec un dénominateur commun
AVOIR LES 2 FERS AU FEU « POUR LA SANTE PUBLIQUE »
Ce sont les 2 points centraux de la réunion des associations de la CAVAM (Aquitaine) qui s’est tenue le jeudi 20 septembre 2018 à MORCENX et dont nous relatons aux lecteurs du blog quelques points essentiels.
 
L’introduction sur la situation générale permettait à G. Arnaudeau d’ajouter d’entrée la décision scandaleuse de la cour de cassation :
« … qui a voulu mettre définitivement sous cloche, la mise en examen du dernier PDG de l’entreprise de cartonnage Amisol. (voir l’article dans le blog). Une injustice insoutenable que vous connaissez bien à Arjuzanx entre autres. Certes la partie est mal engagée, mais devons-nous jeter l’éponge ? Poser la question, c’est y répondre  NON ! »
 
Aux côtés de ceux qui luttent : Autre confirmation de ce début de réunion : La CAVAM sans négliger  ce qui précède a décidé de s’inscrire dans les luttes sociales, en particulier dans celle du 9 octobre 2018 à partir des doléances des adhérents… (voir le blog CAVAM).
 
Egalement l’importance des services publics : Nous pensons que les services publics de qualité ouverts à tous, sont le gage du bon équilibre d’une société et que la santé des citoyens, et l’accès aux soins doivent être une priorité. Depuis les ordonnances de 1945, l’objectif inavoué est de tordre le coup à la SS. Les premières indications du budget 2019 toujours dans la même logique d’économie le confirment.
 
Et dans ce cadre général nos activités et actions CAVAM (A) et CAVAM.
 
22 amis participants des associations régionales de la CAVAM se sont donc retrouvés sur la base de la « feuille de route » établie lors de notre réunion du 1er mars 2018 qui a été respecté dans sa totalité dans le semestre écoulé.. Il a été décidé d’en refaire une allant jusqu’au mois de Mars 2019.
 
L’échange sur la situation générale a permis de vérifier l’accord de tous sur les orientations précisées en prenant appui sur les doléances des adhérents et ayant notre expression propre dans les manifestations. Cela ne vaut pas que pour le 9 octobre…. Est-il ajouté !
 
Un appel régional est approuvé et les 2 co-présidents de la CAVAM présents proposent de l’élargir à toute la CAVAM, ce qui est approuvé par tous les participants. (voir le blog)
 
Suite de la discussion :
- Préparation du C.A.N du 17 octobre prochain. … et de notre A.G. envisagée pour le 4 avril 2019 Nos associations y seront bien présentes
- la gestion des dossiers et les nouveaux problèmes posés aux associations et à nos amis : Des initiatives en faveur des victimes de « méso » ont été proposées et pourraient se « cadrer » dans une action plus large « santé » de la CAVAM en 2019 …
 
- La prévention, l’éradication en Aquitaine et dans tout le Pays.
- « hier on parlait de « l’utopie de l’éradication » et aujourd’hui, nous sommes dedans et la CAVAM pleinement engagée avec le projet de pôle public d’éradication de l’amiante et la création de la commission nationale CAVAM qui a déjà permis de réunir 11 amis des associations le 4 septembre 2018.
De même une action pour une nouvelle unité d’éradication de l’amiante est menée par le CERADER 24.
L’exemple donné par les amis de MIMIZAN sur la récupération de l’amiante par un « privé » à de quoi faire se dresser les cheveux sur la tête ! L’association s’est adressée aux mairies du canton à ce sujet !
 
Les outils qui sont à notre disposition sont importants à l’image de :  Nos fiches PLFSS, notre projet de pôle public d’éradication, la ventilation des T.U. et la consultation du blog. Améliorer leur utilisation et leur vulgarisation est notée par tous.
 
Il est rappelé que le groupe de pilotage (qui peut être élargi) établisse la nouvelle feuille de route allant jusqu’à mars 2019. Il est demandé aux amis de MORCENX de reprendre contact avec les autres amis du collectif régional pour de nouvelles initiatives.
 
Il est 11h45, le débat se poursuit autour du verre de l’amitié et du repas pris en commun.
 
Hors réunion : René a regretté, dans le débat général, que le monde associatif ne s’implique pas plus dans le combat général contre les mesures gouvernementales qui les touchent depuis des années (âge de la retraite en hausse, baisse du pouvoir d’achat, subventions réduites, emplois aidés à la casse … etc).
Et il a relevé, Titré dans le journal l’humanité du 21 septembre :
«  25000 associations ont mis la clé sous la porte en 2017 » quelle démonstration ! Cela touche 13 millions de personnes en France ! !
 
  

               
réunion dossiers santé justice le 4 septembre 2018



le président de la commission
Philippe DAMBON et à ses côtés les participants assidus
La commission « dossiers, santé, justice » de la CAVAM (A) s’est réunie le 5 septembre dans les locaux d’allo amiante à Bordeaux pour aborder la situation faite aux victimes de l’amiante et autres cancérogènes dans la situation générale actuelle.
C’est pourquoi les 17 participants ont commencé leurs discussions à partir d’un point sur la situation générale en cette rentrée et situé leurs interventions  dans ce cadre.
 
En face de nous :
 
Toute la panoplie économique et idéologique de l’ultra libéralisme est mise en scène depuis plusieurs mois (et ça va continuer !) par MACRON/PHILIPPE avec une énorme caisse de résonnance : Les « grands médias » aux ordres et aux mains des « amis » du président des riches ! Et dans ce concert les acteurs sociaux sont écartés !
 
Les luttes de toutes sortes menées depuis l’an dernier y compris par les victimes de l’amiante et autres cancérogènes marquent des points. « La rue » comme ils disent aura encore son MOT à dire et ce sera si nous réussissons « LE DERNIER ». Le 9 octobre prochain avec la manifestation annoncée … sur laquelle notre CAVAM (A) se prononcera lors de sa réunion du 20 septembre prochain … relancera l’action pour dire NON à la casse, OUI aux doléances de nos amis et de toute la population.
 
Au cœur des travaux de ce 5 septembre
 
- l’allongement des délais à différents niveaux (TASS, CRRMP etc …) compliquant les démarches des victimes
- les problèmes particuliers des dossiers de mésothéliomes avec des interventions déjà faites et à venir
- le camouflage « organisé à tous niveaux » pour masquer l’ampleur des dégâts … et les effets négatifs sur la population du genre … « l’amiante il n’y en a plus »
- les intitulés de pathologies écrites dans une formulation « hors tableau INRS» qui retardent les prises en charge
- la situation des hôpitaux publics, EHPAD (nos futures maisons ?) et des services publics  
 
Le « cahier des priorités » a été remis à jour.
Les questions de l’éradication et du pôle public ont été laissées à la commission « prévention » et seront à l’ordre du jour le 20 septembre.
 
Découlant de ces discussions et échanges riches et diversifiés, de nouvelles propositions d’initiatives proposées soit régionalement, soit pour la CAVAM montrant une volonté de ne pas laisser faire et de s’inscrire dans les luttes à venir … ce qui rend encore plus attractives les réunions à venir ( CAVAM (A) régionale du 20 septembre et la préparation du C.A.N CAVAM du 17 octobre 2018).
 
 


REUNION DE LA COMMISSION PREVENTION DU 12 MARS 2018



allo amiante - ul cgt morcenx - cerader 47 et le cerader 24 membres de la commission prévention
 
La Commission prévention agit :
 
  Passée de 6 à 9 membres la commission prévention de la CAVAM (A) s’est réunie le 12 mars à Bergerac dans les locaux du Cerader 24. Après un tour de table sur        l’état des lieux de chaque association, plusieurs décisions ont été prises à savoir :
 
  Envoyer un courrier au référent amiante de la gendarmerie pour le rencontrer.
 
  Etablir à l’aide d’un tableau une cartographie de la région recensant les déchèteries et centres de transfert accueillant l’amiante pour connaître les points faibles et        savoir où agir.
 
  L’idée d’une pétition (qui sera présentée à l’assemblée générale) pour se faire entendre et se faire connaître a été retenue.
 
  Enfin le projet de pilote d’inertage par trempage dans l’acide sulfurique entre dans une phase active puisque les concepteurs du projet viendront à Bergerac pour          présenter leur projet et rencontrer les acteurs susceptibles d’être intéressés par ce projet. Toutes les instances (politiques, d’état, entreprises et collectivités) on été    invitées à cette réunion.
 
  Nous saurons à l’issue de cette rencontre qui considère l’amiante comme un fléau car comme on dit : « c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses ». Et nous    verrons !

 


                                                 

         le cerader 24                                   3 membres du bureau de la cavam         associations allo amiante et cerader 47
LA CAVAM AQUITAINE A TENU SON ASSEMBLEE REGIONALE
LE 1er MARS 2018
Etaient présents : 
 
Association des amiantés de MIMIZAN
Section amiante de l’U.L. CGT de MORCENX
Allo amiante  de BORDEAUX
CERADER 47 de FUMEL
CERADER 24 de BERGERAC
Excusé : CERADER 87 de LIMOGES
 
Après une intervention de Georges ARNAUDEAU – membre du groupe de pilotage –  sur la situation générale, l’expression des associations présentes  a permis de dégager les grandes lignes d’action suivantes :
  • Participation aux rassemblements des 15  et 22 mars comme décidé au C.A.N. de la CAVAM derrière les banderoles de la CAVAM et des associations pour y être présents avec nos doléances et revendications. Les associations s’exprimeront par des distributions de tracts de la CAVAM (A) lors de ces manifestations
  • Depuis le 25 février, Le gouvernement a remis en place la commission amiante à l’assemblée nationale. C’est vers là que l’on doit se tourner. C’est peut-être parce que l’on « booste » l’action au niveau du pôle public d’éradication que cette commission a revu le jour.
  • Sur le pénal : suite à la décision prise par la CAVAM, une journée nationale d’action sur le pénal avec des manifestations le même jour au niveau des régions a été actée. La proposition a été faite d’avoir une cible bien précise : en l’occurrence la cour d’appel de BORDEAUX et de décider d’une date sans attendre la décision de non-lieu voire l’appel de nos avocats. Une réunion SKYPE des membres du bureau de la CAVAM se tiendra sur cette initiative dans les jours à venir.
En deuxième partie de réunion la question organisation a été abordée et des dates ont été retenues :
 
Un échange approfondi a permis toute l’importance de cette question que les associations devraient reprendre localement pour tenir compte de ce qui bouge et en particulier sur le fait que les actions sociales se portent de plus en plus sur des revendications « offensives » contrairement à il y a encore quelques mois (salaires, conditions de travail, embauches en CDI, … pour combattre efficacement  les ordonnances et lois MACRON – PHILIPPE.
 
Le groupe de pilotage CAVAM (A) a été modifié pour répondre aux besoins et sera porté à 5 amis. Il était assuré par Georges ARNAUDEAU – Christiane et René VINCENT – Pierre MARTINEZ auquel viendra s’ajouter Francis MESPLEDE. Pierre a demandé à être remplacé par un  ami de son association ce qui a été accepté.
  • L’Assemblée de rentrée  aura lieu le 13 septembre 2018 à Morcenx
  • Réunion des commissions
  • Le 12 mars commission « prévention/éradication » à Bergerac
  • Le 30 mai commission « dossiers santé justice » à Bordeaux
  • Formations à BORDEAUX
  • Formation initiale sur maladies amiante le jeudi 5 avril 2018
  • Formation « prévention/éradication » le mercredi 25 avril 2018
  • Formation autres cancérogènes le jeudi 7 juin 2018
Vers 13h00 les 25 participants se sont retrouvés autour d’un repas à MIMIZAN plage et chacun va préparer
L’assemblée générale de la CAVAM des 26 et 27 mars 2018 fort des enseignements de la présente assemblée.


                                                                            

                                       association amianté de mimizan                         des amis de l'ul de morcenx dont francis Mesdplède
                                                                                                             nouveau membre de pilotage de la cavam aquitaine
                                                                                                      encadrés par Georges Arnaudeau responsabled'allo amiante et de
                                                                                                 Pierre Martinez responsable de l'association des amiantés de mimizan       
       

 
 
 




 



Créer un site
Créer un site